L'HORLOGE

Publié le par Stiltifi

J'ai sans doute passé la pire nuit de ma vie

Les fantômes rodaient tout autour de mon lit

J’ai cherché pendant des heures

Une once de ta douce chaleur

Ce matin j’ai voulu me noyer 

Dans l’émeraude de tes yeux

Là où l’or loge, dans ce sablier

Le temps se fait oublier des dieux

Publié dans POEMES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article