SIRENE D'ETE

Publié le par Stiltifi

Je n'aurai jamais du

te croiser sous les tropiques

Mon corps n'a pas du

aimer la mise en tropique


Me voilà marionnette

manipuler derrière le verre

miroir de tes lunettes

par un fil d'argent amer


J'essaye d'oublier ce matin

Où la lumière s'est enfouie

au fond de ton lit marin

Ivre noyé d'un coup de folie

Publié dans POEMES

Commenter cet article