SHERLOCK, PAM & BUGS

Publié le par Stiltifi

Trois petits lapins gambadaient gaiement dans la prairie quand soudain sherlock holmes sort des fourrés accompagné de Pamela Anderson, cette grosse pute. Les trois petits lapins qui après une soirée un peu trop arrosée au jus de carotte frolaté croient dans un premier temps halluciner. Sherlock vient alors les voir et leur demande : "Quoi de neuf, doc ?".

Tout d'un coup un des petits lapins enlève sa fourrure. Pamela, folle de rage de trouver quelqu'un capable de faire un meilleur strip tease qu'elle, commence à chercher la fermeture éclair de sa peau. Manque de peau, elle n'a pas de fermeture éclair. Elles sont connes ces blondes.

Bref, le petit lapin a fini de se foutre sans poils, et là, boum Bugs Bunny avec une Winchester 30 30 (gros calibre) avec balle à tête de plomb genre truc pour chasser le sanglier. Putain, Bugs Bunny est salement énervé. Tout ça parce que Sherlock lui a piqué sa réplique favorite. Sans déconner : les droits d'auteur, la propriété intelectuelle... 

C'est la merde pour Sherlock qui se dit qu'il aurait mieux d'acheter les répliques de Bugs Bunny sur Internet, et de faire parler son I pod à sa place.

Moralité : Toujours avoir son I pod avec soi contenant la centaine de phrases couramment utlisées lors de la récolte des carottes transgéniques, et surtout éviter de se trimbaler Pamela Anderson quand on est complétement schizo comme Sherlock.


Publié dans POEMES

Commenter cet article