MINE DE PLOMB

Publié le par Stiltifi

Que maintenant tout pète.

Qu'aujourd'hui se retrouve,

l'ivre goût de la fête

dévoré par la louve.


Que ce ciel noir de plomb

se perce là, et nous noie

dans une lame de fond

sourde, aveugle et sans voix.


Que les symboles passés

s'engloutissent à jamais.

Plus de traces fatiguées,

plus d'avenirs blasés.


Que tout renaisse enfin,

sans faim ni agonie,

sans de tyran dauphin,

dans un espoir d'infini.


Publié dans POEMES

Commenter cet article